Nos groupes partenaires

Comme l’union fait la force, Hardcore Cares est largement soutenu dans son combat par de nombreux groupes de Métal, Hardcore, Rock, etc… issus de la scène française.
When Reasons Collapse
When Reasons Collapse
Metalcore/Deathcore/Death melo
Fondé en 2008 au sud de Paris (Essonne), When Reasons Collapse a pour objectif principal de délivrer une musique puissante, brutale et mélodique.
Le groupe évolue dans un mélange de métalcore et de deathcore agrémenté de bien d’autres influences et a la particularité d’avoir un chant féminin saturé.
Après deux EPs autoproduits en 2010 (Tale Of Crime) et 2011 (Full Of Lies) et un premier album en 2015 (Dark Passengers), le groupe a réalisé 200 concerts dans 20 pays d’Europe.
Monolyth
Monolyth
Melodic Thrash/Death Metal

Fondé à Beauvais en 2006, Monolyth pratique un Thrash/Death puissant, mélodique et accrocheur dans la veine des standards scandinaves du genre, tels que Soilwork, In Flames, ou encore The Haunted.

Après un album, un EP et pas mal de galères de line-up, Monolyth revient le 25 septembre 2018 avec un nouvel album : “A Bitter End – A Brave New World” ! Remonté à bloc et fort de plusieurs partenariats (Ellie Promotion, Season of Mist, Epic Tour, Hardcore Cares France, Serial Drummer, Skull Strings et DINE wear), Monolyth compte bien faire parler la poudre sur scène en 2019 !

Explicit Silence
Explicit Silence
Brutal Hardcore
EXPLICIT SILENCE est né en 2002. On ressent aisément leurs influences allant de HATEBREED ou CATARACT pour le côté métal massif et impressionnant, mêlée à une énergie et une efficacité et une précision chirurgicale sur scène qui rappelle MADBALL, TERROR, FULL BLOWN CHAOS, FIRST BLOOD ou encore TO KILL.
La rage et l’explosivité dégagées pendant leurs shows donnent au groupe un style définitivement massif, puissant et agressif.
Born to Burn
Born to Burn
Metal
 Après plusieurs scènes et mise en place d’un set live en 2013, BORN TO BURN sort de l’ombre en 2014 avec sa première démo éponyme qui lui permettra de sillonner la France et de rapidement se faire un nom.
Face à cette vague de soutien et de réussite, nul doute que BORN TO BURN ne fait qu’allumer sa flamme et compte bien embraser un maximum de scènes et de public.
NOTHING FROM NO ONE
NOTHING FROM NO ONE
Hardcore New School
Nothing From No One naît en Janvier 2014 sous l’impulsion de Styx (Chant), Barney (Guitares), Lorenzo (Basse) et Ben (Drums), anciens membres d’Eyeless, Enkindle, Detoxed.
NFNO propose un Hardcore New School, agressif, efficace et sans concessions.
Après quelques concerts,  le groupe entre en studio en Février 2015 afin de réaliser son premier EP 2 titres, sobrement intitulé : N.F.N.O. (Produit par David Fantoni au Inner Sound Studio). 
Un changement de line up (Axel second guitariste depuis 2015 et Marvyn qui remplace Benny aux drums début 2018) et NFNO signe en 2018 sur le célèbre label australien 10-54 pour une sortie d’album prévu début 2019.
Ways.
Ways.
Brutal Hardcore
Au croisement de diverses influences et courants musicaux, Ways. propose une musique puissante, dynamique et mélodique jouant entre l’Alternatif, le Métal, et le Rock.
Après plusieurs années d’expérience musicale et scénique chacun de leur côté, au sein de groupes comme Rise of Echoes ou Mike Revolta, Ways. se forme en 2013. Influencé directement par des groupes tels que A Day To Remember, Deftones, Killswitch Engage, Thrice, Underoath, le groupe s’enregistre et s’autoproduit depuis 2015.
Primal Age
Primal Age
Edge Metal Hardcore

Energie, puissance, passion, communication avec le public, voilà les bases des shows de PRIMAL AGE .
Reconnu pour son engagement envers la cause animale, végétarisme, véganisme, écologie, dénonciation de la sur-consommation de masse… Autant de thèmes récurrents que le groupe explique et affirme depuis 1993.
PRIMAL AGE c’est aussi la reconnaissance des médias nationaux et internationaux pour avoir marqué les années 90 en étant parmi les premiers à mélanger les styles Métal & Hardcore en Europe.
PRIMAL AGE c’est plus de 25 ans de carrière 3 Tournées Européennes (Italie, Espagne, Allemagne, Belgique , Suisse Italie etc…), 1 tournée au Mexique (2011), 1 Tournée au Japon(2013), 1 Tournée au Brésil (2015). Plus de 500 dates aux côtés de références telles que Slayer, Hatebreed, Napalm Death, Converge All out war, Length of time, Nostromo, Turmoil, Caliban, Indecision, 25 Ta Life, Dagoba. Earth crisis, Madball, Agnostic Front etc…
Des participations également à de gros événements comme Superbowl of Hardcore (1999), Good Life Festival(1999), free edge fest(2006, 2007, 2009) Hell Fest(2007), Festival des arts bourrins(2007). Nao noise fest(2010), Paris Extreme Fest(2010), Delirium Fest(2010) Chaulnes Metal Fest (2014), Sonisphere Big Four( 2011),Metal Rumble Fest(2012) Bloodaxe Festival Tokyo(2013) Rock Metal Camp fest 2018, Hell Fest Metal Corner 2019 Riip Fest 2019 Etc.

Waking the Misery
Waking the Misery
Metalcore
Waking The Misery est un groupe de métalcore tranchant teinté d’éléments oldschool et modernes, fondé en novembre 2014 par Kris’ et Berby, se situant dans l’Essonne, en Ile de France.
En 2016, WTM sort son premier EP intitulé ‘Waking The Misery’ et un deuxième chanteur issu de la scène neometale
rejoint l’équipe, ce qui vient ajouter une légère teinte HipHop et de chant clair.
En 2017, WTM compose d’arrache pied et retourne en studio. En 2018 c’est la sortie de leur premier album ‘BROTHERHOOD’ qui clôture le chapitre d’un
metalcore oldschool et morderne, pour pouvoir se concentrer désormais sur un style qui varie entre Metalcore et Neometal tout en accentuant la touche HipHop aussi bien à la voix que dans les grooves basse/batterie.
The Arsenics
The Arsenics
Punk/ Glamrock
Fondé en 2016, The Arsenics ce sont 4 nanas de région parisienne qui ont envie de faire du bruit. Alliant les riffs rock, punk en passant par le métal, mêlé à une puissance vocale claire, le groupe puise ses influences dans tout le répertoire musical.
The Arsenics a partagé des scènes avec des groupes comme Les Fatals Picards, Naheulband, les Bearded Bastards ou bien Jade, dans plus de 6 villes différentes.
Prochainement en studio, le groupe prépare son premier EP qui sortira courant 2019.
Under the Conflicts
Under the Conflicts
Nanarcore

Under The Conflicts est un groupe de Nanarcore basé en Vendée, reprennant des thèmes tels que les films nanards ou des références populaires fun.

Leur but ? Promouvoir une musique de base Punk Hardcore sous des thèmes purement comiques (Sharknado, Revance de Samson, Attaque des tomates tueuses, Zombie Ass, Virus Cannibal… Rick&morty, South Park et on en passe !)

The Bearded Bastards
The Bearded Bastards
Beardedcore

L’histoire commence en France à Paris, au cours de l’année 2015, avec la rencontre d’un groupe d’amis ayant pour points communs la barbe et la passion de la musique. Le projet prend forme, ce sera The Bearded Bastards ! Vient ensuite une phase de composition ponctuée de soirées animées et de bouteilles de bravement descendues : les premières chansons apparaissent. Issu des influences bâtardes et de la folie de chacun des membres, hardcore, métal, death, thrash, le Beardedcore est né !!!

The Bearded Bastards ont été révélé au monde au début de l’année 2016 par un EP éponyme de 3 titres et un clip vidéo pour faire découvrir leur univers. Cette aventure mènera à un deuxième clip vidéo et à une vingtaine de concerts tels que All Out War, Black Bomb A, No One Is Innocent, Dagoba ou The ARRS …

Fat Dead Shit
Fat Dead Shit
Metal/ Punk Grinding Death

Né en 2012, Fat Dead Shit (traduire gros caca mort) n’est pas reputé pour sa finesse ni sa poésie. Ces 4 garçons sont plutôt orientés vers le métal hardcore a tendance bien gras.

Formés d’anciens membres d’Homestell et de Brutal Deceiver, ils aiment s’adonner au plaisir des riffs lourds sur fond de délicieux blast beats. Le tout étant saupoudré d’un chant tranchant comme un coup de shlass !

Apres 2 eps sortis en 2013 et 2015, ils viennent de sortir en 2018 leur nouveau skeud intitule « between rage and confusion ». Mélangeant ainsi le métal, le hardcore et des passages lorgnant vers le punk, ils sont fin prêt pour faire bagarre sur scène.

Bloody Alchemy
Bloody Alchemy
Death/ Trash metal

Fondé en 2015 par 2 cousins avides de métal depuis l’enfance, Victor et Lou, le groupe est originaire de l’Essonne.
Le line-up a évolué avec le temps et aujourd’hui, après la sortie de 2 albums, des lives, la sortie d’un long métrage, leur participation au festival METAL SPHERE (78) et à l’ASYLUM METAL FEST : ils préparent un nouvel album pour cette année.

Kill for Peace
Kill for Peace

KILL FOR PEACE (K4P) fait sa première apparition scénique en 2005. Originaire du nord de la France, le groupe pratique alors un style plutôt old school / fast core. Aprés l’enchaînement des dates et de plusieurs démos, le premiers ep « The worst is to come » officialise leur arrivée sur le label DON’T TRUST THE HYPE records. Dans la foulée, ils sortent leur premier album. Le résultat est percutant, déstabilisant, puissant, hargneux ! Les textes sont en parfait accord avec leur musique, détestant ce qui les gênent, dénonçant sans ménage les injustices à leurs yeux. A la sortie, « Wiped Out » est très bien reçu dans le milieu punk/hardcore prouvant la sincérité du groupe (…)

(leur bio complète ici : http://hardcorecares-france.com/nouveau-groupe-partenaire-kill-for-peace/)

Raise your Shield
Raise your Shield
Heavy Hardcore

Prenez un peu de HxC, ajoutez-y du Beatdown, du Rap, une bonne dose de haine ainsi que quelques influences outre-Manche et vous avez du Raise Your Shield.
Le groupe évolue indépendamment et est composé de 5 membres, dont les influences telles que le Slamming Beatdown, le Néo-Metal, le Trash et le Crossover se répercutent sur le style de composition.

A travers quelques week-ends Tours et énormément de shows, le Shield Crew a eu l’opportunité de partager la scène avec de grands noms tel que Worst (Brésil), Thell Barrio (Mexique), Beyond The Styx, Danforth, Casey, Elephants…

Avec de puissants riffs et des breakdowns tout aussi violents, les morceaux traitent généralement de controverses politiques, d’inégalités dans le monde, des torts de la nature humaines et de manière générale de ce qui ne va pas dans le monde d’aujourd’hui.

Le Groupe a sorti en 2017 une démo 3 titres « Men at War », un premier EP « Free Your Mind » en 2018 et sort aujourd’hui son deuxième EP « Iashah’Na » avec leur nouveau guitariste.

IanWill
IanWill
Metalcore / Death

Ianwill évolue dans un univers mélodique à tendance metalcore et death dans une esthétique métal, puissante et incisive.
Avec un EP et un 2 titres à son actif, le groupe enchaîne les concerts principalement en France et en Belgique toujours en recherche d’opportunités de dates en Europe voir à l’international.
En avril 2019, le groupe révèle le titre de son premier album : ‘One Credit Left’, mixé et masterisé par Florent Salfati (Landmvrks) chez Homeless records puis sort son premier single ‘Elements Collide’ le 08/09/2019.
La sortie de l’album est prévue pour fin octobre 2019.

LUGOSi
LUGOSi
Métal/ Punk Rock

Empruntant au métal comme au punk hardcore, les parisiens de Lugosi ont une ambition : l’intensité, autant musicale qu’émotionnelle, servie par une musique passionnée et des textes à vifs.

Memories Of A Dead Man
Memories Of A Dead Man
Postcore, Metal ambiant, Metal progressif

Memories of A Dead Man, c’est un mélange de douceur et de violence, de mélancolie et de hargne transpirant la maîtrise. Cette diversité musicale toujours au service d’ambiances cohérentes est ce qui fait la force du groupe.

MOADM revient avec sa dualité absolue et assumée. Fort d’un nouveau line-up comptant dans ses rangs deux voix marquant encore plus nettement la bivalence de sa musique, Memories of A Dead Man prépare un nouvel album qui verra le jour au printemps 2020. « Inner Shout », sorti en novembre 2019, révèle la voix de Maya. Entre douceur et hargne, Maya présente un nouveau visage du groupe et étoffe la palette d’émotions qui ont fait l’attrait majeur de la formation depuis ses débuts en 2005.

Red Dead
Red Dead
Death Metal Old School

Red Dead, c’est l’association de trois musiciens situés au Pays Basque…c’est aussi et surtout l’histoire d’un personnage, dont les aventures constituent le fil conducteur de leurs compositions.
Plongez dans un univers et dans celui d’un martyr de l’humanité. Découvrez comment ce dernier, créature hybride entre un humain et une entité chimérique, va s’extraire d’une vie sordide, pour découvrir des pouvoirs dont il ne mesure pas encore la dimension.
Chaque morceau est un moment de la vie de Red.

Lexa Pas Tout Seul
Lexa Pas Tout Seul
Punk Rock Festif

La musique de LEXA PAS TOUT SEUL c’est ce mélange de rock tantôt festif, tantôt psychiatrique aux accents parfois punk ou métal, le tout copieusement arrosé de textes chantés en français.
Avec près de 150 concerts en France allant du bar du coin au grandes scènes telles que Le Silex (89) en passant par des festivals et des affiches partagées avec TAGADA JONES, ULTRA VOMIT, JOHNNY MAFIA ou encore GUERILLA POUBELLE, LEXA PAS TOUT SEUL a su affranchir son punk rock dans les mémoires.

Beyond Chronicles
Beyond Chronicles
Melodic Death Metal

Beyond Chronicles prend forme en Septembre 2013, avec le rassemblement des membres de Chronicles (Alex, Carrie et Julien G.) et de Chaos Theory  (Charles K. et Niklas). Cette nouvelle formation se veut forte et inspirée, proposant un son à la fois mélodique et puissant, alternant riffs accrocheurs, leads, voix gutturale et chant clair.

P V L S Λ R
P V L S Λ R
B.O, Pop Rock, Electro

Formé en 2016, P V L S A R fait se rencontrer un univers musical inspiré de Dépêche Mode ou M83 avec un univers visuel inspiré des films de science fiction. Avec beaucoup de sensibilité et de finesse, P V L S A R raconte a qui saura en rêver, une véritable fable visuelle et auditive.
Le spectateur est invité par une poésie futuriste au sein d’une ode à l’humanité sensationnelle, imagée avec l’esthétique épurée du cinéma SF.

Indust
Indust
Hardcore

Fondé en 1996 et originaire de Toulon, le groupe Indust. a tourné partout en France et a également fait plusieurs dates en Suisse, Belgique, Hollande ou Angleterre. Ils ont partagé la scène avec Madball, Kickback, Nostromo, Inside Conflict, Lofofora, Downset, H2O, L’Esprit Du Clan, Knuckledust, Black Bomb A, Right For Life, Maniac, Martyrs, Dagoba, Cataract, Misery Index, Eths, Unfit, F-Minus, Mass Hysteria, Sick Of It All, Hatebreed..

Diana Rising
Diana Rising
Metalcore

Diana Rising est un groupe de Metalcore de Mulhouse, France fondé au printemps 2012. Avec deux EP et un premier album sorti en 2017, deux tournées européennes et la chance d’avoir pu ouvrir la scène à Betraying The Martyrs, Alaska, Shoot The Girl First ou encore Make Me A Donut, Diana rising est assurément le groupe de metalcore qui monte ! Le groupe à la réputation de formation énergique et entraînant sur scène. Le quintet Mulhousien a su allier les rythmes lourds et déstructurées aux mélodies entraînantes. Le chant saturé et la présence de leur frontman vient allier l’ensemble pour le transmettre avec puissance au public.

Unusual Days
Unusual Days
Metal

Unusual day est un groupe de metal Toulousain né en 2013, d’une rencontre entre des musiciens d’influences différentes. En effet, les quatre membres du groupe alimentent leur différence dans un mélange inattendu, si bien que la magie opère en 2014 avec la sortie de leur 1er EP «The Survival ».
Cette année là, Unusual day rencontre son public Toulousain pour la première fois à La Dynamo et cet opus leur donne l’opportunité en 2015, de se produire non seulement à la salle Alizé de Muret lors du Festival « l’Été au parc » mais encore de participer au Festival Snapper Fest à Toulouse.
À l ‘image de son ambition, Unusual day croise la route d’ETHS au Cri’Art à Auch et de MYRATH au Metronum en 2016, sans compter leur rencontre avec le public de Reims et de Grenoble.
Fort de ses expériences et avec la participation de la SMAC Lo Bolegason, le groupe sort son second EP « Hadara », début 2018.

Dust Theority
Dust Theority
Heavy/ Metalcore

Fondé en 2006, le groupe d’Heavy Metalcore parisien  DUST-THEORITY produit une démo éponyme qui concrétisa cette formation.
La sortie de leur premier EP en 2009 marque une marche franchie par le groupe qui est celle de la concrétisation musicale et la mise en lumière de sa musique au travers de la radio et du magasine Rock One. Cette étape ne marque pas pour autant leur retour malgré une vingtaine de concerts au travers de la France et des passages radios.
En effet, le problème récurant du groupe refait surface et le turn-over au niveau des bassistes et second guitariste reprend en 2010. Malgré cela, les Dust-Theority s’accrochent autour du noyau (les 3 membres présent depuis 2006 : Chanteur/guitariste/batteur) et recrute Pierre à la basse.
L’année 2011 est l’année de préparation discrète du premier album, intitulé « WOLVES ».
Le groupe s’est investi personnellement et exclusivement pour la sortie de ce premier album, composé, écrit, enregistré et produit par le groupe.